Accueil --> Français --> Journal de bord

 

juillet 2004
5 chapitres!!

19 au 31 juillet
Quelques jours de souffrances
Nous sommes à notre même fameux hôtel, avec maintenant la chambre sur le toit et la vue sur la ville. Notre chambre est décorée d’un poster kitsch avec un couple vêtu de cuir qui se french, style début des années 90.

17 et 18 juillet
San Miguel, un village plus âgé
Après avoir salué Chunca qui a l’air assez émue de nous voir partir et remercier la famille de Casimiro, nous marchons sur la route pour se rendre à San Miguel où vivent plusieurs sociétaires du miel (voir les articles). Des colectivos passent, mais ils chargent tous trop cher. En marchant nous voyons les milpas, la vallée et le Mut-Vitz ou la Montagne des Oiseaux.

15 et 16 juillet
Chez les zapatistes
Nous arrivons au Caracol et nous donnons nos passeports à la femme de l’entrée. On lui dit que nous venons chercher notre autorisation pour aller passer quelques jours dans la communauté de San Juan Libertad.

6 au 14 juillet
Des côtes en truck, c’est ben facile!
On déjeune chez les Moreno et on continue les processus interminables de rejoindre le gars qui fournit de l’encre pour acheter un rim. Le numéro étant chez Beto, il est impossible de le reprendre puisque ce bon buveur dort dur et qu’aucune façon de le réveiller n’a eu du succès jusqu’à ce jour.

1er au 5 juillet
Pulsions meurtrières envers le mécano de Oaxaca
Tout à coup, un bruit d’explosion se fait entendre. Pow! La jante de Francis vient d’exploser! Le métal a littéralement déchiré sous la pression d’air et le poids du vélo. Le pneu reste intact et on le sort délicatement pour le sauver. On est donc au milieu des montagnes avec la roue brisée et on attend pour faire du pouce. Un camion arrête pour nous amener dans la prochaine ville.

 

 

retour à l'index...