Accueil --> Français --> Journal de bord

 

mai 2004
5 chapitres

31 mai
Ils ont pris Oaxaca!
On arrive à Oaxaca, superbe ville coloniale, de façon triomphante. En s’accrochant la tête dans des cordes, passant dans les rues bondées de gens assis, couchés sous des barges de toutes les couleurs. La ville est occupée et le Zocalo est saturé de gens. Nous arrivons au bon moment!

29 mai
On a mis des bâtons dans ma roue
Nous continuons notre route jusqu’à ce que la faim nous dévore. Après une tortilla espagnol, nous grignotons sur la route en montant toujours. Nous sommes rendus à un autre 20 km de montée lorsque notre symbole préféré apparaît : la petite auto sur une pente descendante.

21 au 28 mai
C’est en allant à Rigot, prout ta fouit ti pou
Bonjour journal, mon meilleur ami qui garde tous mes secrets sous clé. Nous sommes partis de San Agustinillo après avoir consommé une énorme papaye, donné des vêtements inutiles et dit adieu à notre cabana couleur paradis. Nous avons roulé assez vite dans les montagnes pour traverser Zipolite et ensuite Puerto Angel. Les montagnes nous font suer mais, elles ne nous tuent pas, elles alternent en montées et en descentes.

15 au 20 mai
Le vendeur de Monsanto et un vrai mécanicien
Rendu à Pinotepa situé à 150 km de Marquelia, nous nous rendons chez un mécano qui est passionné du vélo. Il est vraiment professionnel et démonte l’intérieur de cassette avec un savoir-faire qui se laisse voir par son soucis du détail.

8 au 14 mai
La cruda vers Acapulco
Nous continuons la route, et mononcle Eduardo chante tout le long dans la voiture en écoutant son disque.

retour à l'index...